Qui était Charles Belmont ?

 

Récit de sa compagne de vie et de travail à Culturopoing, forcément subjectif… (premier épisode)

Entretien avec Marielle Issartel | 1 | le cinéma de Charles Belmont

Nous rencontrons Marielle Issartel une semaine après la rétrospective de l’œuvre de Charles Belmont au Cinéma La Clef à Paris. Marielle a été l’épouse de Charles Belmont et la chef monteuse d’une grande partie de ses films, participant également à l’écriture des scénarios. Elle a co-signé notamment celui de “Pour Clémence” (1977) et co-réalisé “Histoires … Lire la suite de

Présentation du site

Je m’appelle Marielle Issartel et j’ai créé ce site pour faire connaître et vivre l’œuvre du cinéaste Charles Belmont (1936-2011). Il est un cinéaste important et singulier, à redécouvrir de l’avis de nombreux cinéphiles.

 Une des grandes chances de ma vie est d’avoir exercé pendant des décennies un métier que j’aimais, ludique, émotionnel et intellectuel : le montage. Et une chance majuscule fut mon compagnonnage professionnel et amoureux, au long cours, avec ce créateur que j’admirais, et avec qui je collaborais toujours au montage, parfois à l’écriture ou à la réalisation. Charles Belmont se focalisait sur le nouveau film à faire et ne se préoccupait pas de son œuvre passée. Je prend le flambeau ! Ici ses huit films seront mis en valeur, je l’espère, depuis leur naissance jusqu’à leur ressortie et l’édition DVD de la Collection Charles Belmont.

Pour en savoir plus sur ma démarche : https://www.culturopoing.com/cinema/entretiens-cinema/marielle-issartel-du-montage-a-ledition-dvd/20190322

Bande annonce de #Écume68

Allons bon ! Qu’est-ce encore que cet #Écume68 ?

Si nous avons pu éditer un DVD enrichi si vite, comme raconté dans l’article précédent, c’est que Marielle Issartel avait auparavant réalisé, en 2014, un documentaire de 43 mn autour de L’Écume des jours. On y voit le producteur André Michelin, le décorateur Pace, Christelle Gonzalo en tant que spécialiste de Vian et le réalisateur Djinn Carrénard (photo ci-dessus), Martial Solal le musicien fan d’Hodeir, Salomé Blechmans, la fille de Charles Belmont . Et Marielle Issartel (filmée par UniversCiné). Et des photos, et des maquettes… C’était le supplément parfait pour notre DVD.

Bande annonce de L’Écume des Jours, le film

Le DVD de L’Écume des Jours s’est fait attendre… … mais pour l’année du centenaire de la naissance de Boris Vian, ce film se devait d’être visible. Les efforts de la bande des quatre ont réussi à convaincre StudioCanal, qui en détient les droits, au doux son des espèces trébuchantes.

C’est ainsi que François Roulmann et Christelle Gonzalo, deux spécialistes de Boris Vian reconnus, ont lancé la machine avant Noël, que Marielle Issartel et Francis Lecomte l’ont alimentée, que le confinement n’a pu l’arrêter et que le 10 juin 2020 paraissait le joli bébé. Tant de gens le réclamaient depuis longtemps qu’il se vend ma foi, pas mal du tout !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LÉCUME-DES-JOURS-digifile-3D-HD-100320-1-1024x1024.jpg.

2020, c’est l’année Vian ! L’Abbaye de Royaumont la fête par une exposition, un concert, et une projection de L’Écume des jours de Charles Belmont.

À cette occasion, on rembobine jusqu’en 2014, avec un entretien de Pascal Le Duff pour le site Critique-film.fr

 

 

L’Écume des jours de Charles Belmont, entretien avec Marielle Issartel

 

16 mars 2014

Le 15 mai 2011, le comédien et réalisateur Charles Belmont disparaissait à l’âge de 75 ans. Deux ans après son décès, il est utile de rappeler qu’il fut le premier à adapter – très librement – L’écume des jours de Boris Vian. Un joli long-métrage poétique et charmant, délicieusement musical, avec une grâce visuelle et une légèreté de ton et de rythme qui n’empêchent pas une belle mélancolie dont certains seraient avisés de s’inspirer. On attend toujours (impatiemment) sa sortie en DVD et bluray…

Merci à Marielle Issartel, qui fut la compagne du réalisateur et sa monteuse et principale collaboratrice pendant plus de quarante ans de m’avoir accordé ce long entretien.

Charles Belmont et Bernadette Lafont dans Les Godelureaux
Charles Belmont et Bernadette Lafont dans Les Godelureaux